Se connecter
2018-2019
News
Bilan ESPORT CAMPUS SOPHIA/ Anthony JORDA

Bilan ESPORT CAMPUS SOPHIA/ Anthony JORDA

il y a 8 mois

CAMPUS DE SOPHIA

Le point de vue d'Anthony Jorda sur son semestre Esportif!

Bilan ESPORT CAMPUS SOPHIA/ Anthony JORDA

Après deux mois d’activité, il est temps de dresser un premier bilan des avancées du projet esport. Lorsque j’ai proposé mes services à Franck Luccisano et Sebastien Maire pour aider l’équipe esport dans sa partie sportive, je ne pensais pas que le projet prendrait une telle ampleur.

Pour la petite histoire, par le passé J’ai eu une carrière éclair dans l’esport sur le jeu League of Legends. En effet, lors de la saison 4, je suis monté 12eme meilleur joueur européen et ait participé à des tournois d’envergure européenne. Après avoir réorienté une carrière qui n’a pas explosé vers le coaching et les activités annexes rémunérées, j’ai préféré raccrocher pour me consacrer à la gestion d’une organisation multigaming nommée « prélude gaming ». Cette organisation comptant 185 membres à son apogée a placé une équipe CS :GO 3eme lors d’un major et a vu naître des joueurs majeurs de la scène française esport LoL tels que Hydrale, Toucouille, Noah.. Avec plus de 6 millions de vues sur seekteam, la structure se positionnait en 2eme place à l’échelle française, avant que nous clôturions nos comptes. En effet, n’ayant pu garantir l’avancée des joueurs et le suivi financier de la prise d’importance de la structure, nous nous sommes vus contraints de cesser notre activité et libérer nos talents. L’intégralité du solde tout compte a été reversé aux restaurants du coeur en 2016.

Après cette expérience et des mésaventures personnelles liées au jeu, j’ai décidé de couper définitivement tout lien pendant environ 2ans. Cependant cette année, j’ai reçu en septembre un mail de Franck Luccisano expliquant qu’une section esport allait ouvrir à skema et qu’ils recrutaient des joueurs. Après mûre réflexion, j’ai décidé de proposer ma candidature pour apporter mon aide et mes connaissance sur le jeu et en dehors à l’école, afin de pousser au maximum ce projet et lui apporter mes connaissances afin qu’il dispose de bases solides pour avancer.

Ceci fait, j’ai rapidement pris contact avec Sebastien Maire pour prendre connaissance du projet et savoir quelle ampleur et quels objectifs avait posé l’école pour cette première année. J’ai été agréablement surpris par l’ouverture d’esprit de la direction à ce sujet, notamment par l’intermédiaire de Mr Boissin.

Une fois pris monté à bord du train, il a fallu trouver ma place et savoir comment aider au maximum l’association. C’est pour cela que j’ai d’abord proposé une aide de compétence sur mon jeu de prédilection : League of legends.

S’en sont suivis une cinquantaine d’heures de cours individuels et en équipe à profit des étudiants s’étant inscrit dans l’association et souhaitant progresser sur ce jeu. J’ai également créé des outils de cours théoriques concernant le jeu, les rôles et les changements apportés par les équilibrages au cours de l’année.

La suite s’est divisée en 2 parties : l’investissement associatif et l’investissement esportif.

Pour l’investissement associatif, lorsque Sébastien nous a proposé de nous investir sur différents rôles au travers de l’association, je me suis immédiatement proposé pour la présidence, car il s’agit d’un milieu associatif où j’ai de l’expérience de par mes associations à Skema et en dehors, le tout dans un domaine que je connais très bien et où je dispose d’un réseau personnel utile au développement de l’association.

Les premières étapes ont été de mettre en place l’équipe administrative grâce aux étudiants qui se sont proposé pour les diverses fonctions, puis d’avancer ensemble avec Sébastien vers la création de ce qui portera l’esport dans l’école de la meilleure des façons. Nous avons rendez-vous Vendredi 7 décembre avec Denis Boissin pour discuter de la forme juridique que doit prendre cette structure afin d’être le plus en accord avec l’école et prendre la forme la plus utile pour le développement des élèves. Actuellement, nous travaillons à la prise de contact avec d’anciennes entreprises du cluster dans lequel j’ai travaillé (Ankama, 3DDuo, Nahimic) pour créer une base de partenariats avant de débloquer les contacts plus importants tels qu’Unicorn of love, Razer et Ubisoft.

Par-delà la partie juridique et administrative de l’association, il a aussi fallu gérer la vie de la communauté. Pour ce qui s’agit des joueurs sur le jeu League of Legends, nous avons réussi à inscrire au tournoi inter universitaire national 2 équipes en palier 2 et 3, l’équipe 1 est 2eme de sa poule et prétendante pour monter en palier 1, et l’équipe 2 se bat avec ses armes pour réussir au mieux sa progression dans le palier 3. La création de ses équipes a suivi un recrutement soigneux, réalisé à partir d’un grand nombre de parties jouées et analysées pour en retirer les meilleurs joueurs pour chaque équipe et faire au mieux. Chaque semaine, j’organise des séances d’entraînements entre les 2 équipes ou avec les joueurs pour progresser au maximum. Pour l’équipe 1 c’est un franc succès car l’équipe a bénéficié d’outils très utiles mis en place par Sébastien, à savoir un coach psychologique ainsi que d’enregistrements de communications pour se focaliser sur les points d’amélioration, en plus des séances d’entraînement. L’équipe 2 a plus de difficultés à mettre en place les conseils faute d’un vrai leader qui porterait l’équipe.

Mais la progression associative dont nous sommes le plus fier est d’avoir réussi à aligner une équipe féminine sur la compétition nationale du jeu, chose qu’aucune autre école n’a été en mesure de faire. Elles ont fièrement et farouchement défendu les couleurs de l’école.

Pour l’investissement esportif, lorsque j’ai construit les équipes sur le jeu League of Legends, il n’y avait pas d’objectif précis en termes de performance car nous n’en sommes qu’aux prémices. Cependant mon âme de compétiteur a très vite repris le dessus et j’ai souhaité crée 2 équipes de 7 joueurs (seulement 5 sont nécessaires pour faire une partie sur le jeu) de manière à ce qu’un roulement ait lieu et que nous n’ayons jamais de no show. Cependant nous n’avions aucun joueur de niveau suffisant sur l’un des rôles, ce qui après réflexion m’a convaincu de rempiler et d’assumer moi-même le rôle en question. Je me suis donc inclus dans l’équipe 1 que nous avons décidé de remplir avec les joueurs les plus compétitifs.

Après 3 semaines de compétition et d’entraînements intensifs, notre équipe est vraiment devenue solide et fait peur aux autres formations lorsqu’elles doivent nous affronter. Il a fallu de la part de tout le monde un gros investissement et chacun s’est soutenu et s’y est mis à fond, et le travail de Sebastien pour assurer la cohésion et me servir de soutien lors des moments de doute a été admirable. Revenir après si longtemps sur un jeu en constant changement était un défi difficile mais les résultats commencent à enfin se voir et je sens que l’aura autour des joueurs de l’équipe permet à tout le monde de progresser ensemble.

Pour résumer, je pense que le niveau actuel que je propose sur le jeu, même s’il est loin de mon niveau maximal de 2015, commence à porter les fruits du travail important fourni pour progresser.

Les objectifs que je poursuis sont :

- qualification de l’équipe 1 pour le palier 1 en terminant notre groupe sur 2 victoires pour assurer cette position.

- Obtention de 2 partenariats pour Skema Esport, la connaissance de la structure sur les campus étrangers et atteindre les 100 membres actifs.

Pour tenir ces objectifs, le temps, l’investissement et les compétences de l’équipe administrative sont utilisés à une cadence forte mais stimulante, et la motivation de tout le monde est un vrai plus pour pousser encore plus loin notre rythme de travail.

Pour piloter les plans d’action Sébastien a séparé les étudiants dans des pôles de travail de manière à planifier les tâches au mieux et que chacun s’investisse pour la structure.

Au niveau des résultats obtenus je pense qu’ils ont dépassé mes attentes car je ne pensais pas qu’un tel engouement et une telle volonté à la fois de travailler et de progresser allait se répandre entre les joueurs. Dans l’équipe 1, chaque joueur a gagné en moyenne 50.000 places dans leur classement européen.

Les nouveaux axes de progression sont :

- Mettre en oeuvre les progrès et en faire des attitudes habituelles en jeu

- Passer sur un niveau de cours supérieur pour améliorer encore plus les aptitudes des joueurs

Un grand merci a Sebastien Maire pour avoir permis ceci possible, c’est un beau projet pour l’école et j’espère que ma contribution sera la plus utile possible.


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

FACEBOOK

Calendrier